le havre



Paysage public portuaire

Historiquement la ville du Havre s’est construite autour de son port et a, pendant longtemps, fonctionné en lien étroit avec celui-ci. Au fur et à mesure du développement du commerce international et de le taille des navires le port à évolué en périphérie de la ville, laissant derrière lui des espaces industriels défonctionnalisés au cœur de la ville. Pour satisfaire les enjeux autant urbains que portuaires, la réversibilité et la plurifonctionnalité de ces zones semble être la solution envisageable.

Ces quartiers Sud du Havre sont au cœur du projet de développement du pôle universitaire havrais, cependant leur liaison avec les autres quartiers de la ville n’en est pas pour autant assurée. La presqu’île de la citadelle qui constitue pourtant une liaison physique entre les quartiers Sud et le centre reconstruit est peu prise en compte dans les plans d’aménagement de la ville.

Actuellement, le site accueille le terminal de car-ferries faisant la liaison quotidienne entre le Havre et Portsmouth et est occupé dans sa majeure partie par des voies de desserte logistiques. Si la liaison piétonne avec le centre ville est effectivement nécessaire, sa mise en place ne peut être dissociée d’un réaménagement urbain et architectural du site.

Ce projet propose donc le réaménagement du terminal de car-ferries pour l’intégrer à un vaste espace urbain attractif accueillant un musée portuaire et maritime, un centre sportif universitaire, un restaurant , café et bar comme lieux de convivialité, des logements, un hôtel et une salle de spectacle. Ce travail doit permettre aux habitants de poser un nouveau regard sur des espaces portuaires actuellement ignorés en donnant à la presqu’île un caractère public fort grâce à des programmes dédiés aux loisirs et à la culture.